Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mam'aParis

Chronique du métro

28 Mai 2013 , Rédigé par Mam'aParis Publié dans #Humeur

Chronique du métro

Un petit visage poupon trop maquillé, des cheveux courts et noirs qui ont mis du temps à être coiffés. La jeune fille tient un énorme sac à côté d’elle. Sans doute son uniforme ou du matériel pour un institut. Elle est assise face a une grande plutôt discrète qui doit avoir 10 ans de plus qu'elle, environ la trentaine.

Elles discutent sans s'occuper des gens autour. Le gros sac a une place réservée à côté de la petite. Elle le déplace en soupirant quand quelqu'un veut s'asseoir. Elle est dans sa conversation, pas contente du tout en parlant de leur chef:
- Il est tout le temps de mauvaise humeur, il voit la vie en noir, c'est toujours la victime...mais moi je déteste les gens lunatiques, putain on a tous nos petits soucis, nos tracas quotidiens! Si on faisait tous ça...

La plus grande acquiesce. Et rajoute:
- Non mais bon il a pas de meuf.
- Et alors?! Moi non plus j'ai pas de mec, est-ce que je me comporte comme ça?

Elles embrayent sur l'ex petit ami de la plus jeune.
- J'ai été tellement vexée avec lui! Non mais tu te rends compte une relation de 5 mois et il n'a pas parlé de moi à ses parents! Il ne m'a même pas évoquée!
Sa voix s'éraille, elle marque une pause. La plus grande ne sait pas trop quoi dire face à cette démesure d’investissement. Elle attend que la cocotte minute redescende.

Elle repart sur leur boulot:
- De toute façon on leur doit rien. Moi je suis sensée faire 9h-17h, c'est tout! Mais je m'en fous je vais me casser au États Unis!
La petite rit. Un rire forcé. Un rire pas très communicatif.
- Tu ne partiras pas! Avec qui tu vas partir?

C’est presque une interdiction. Une légère inquiétude, peut-être la peur de se retrouver un jour juste elle et son gros sac.
- Bah faut que je trouve une copine. Une copine de confiance.
La petite éclate de rire à nouveau:
- Oui c'est ça! Tu verras qu'on ne partira jamais! Dans 5 ans on sera toujours là.
- Ah non moi je pars avant.
- C'est ça...
- Si...je suis là jusqu'à juin-juillet 2014...juin 2014 minimum et après je m'en vais!

Chacune d’elle sait ce qu’il en est réellement. La voix robotique les tire de leur échange.

"Châtelet les halles" .. Elles se lèvent...
- Allez, une journée de plus.
Elles échangent un sourire.


..Châtelet les halles"

crédit photo : John Burke (getty images)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Commenter cet article