Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mam'aParis

Courir tôt quand tout le monde dort

11 Juillet 2013 , Rédigé par Mam'aParis Publié dans #Paris, #Bon, #Hu

Courir tôt quand tout le monde dort

Comme je vous le disais : je me suis fixé comme objectif de courir la Parisienne le 15 septembre prochain. Cette semaine j’ai réalisé que c’était dans 2 mois et que je n’étais pas vraiment au top niveau entraînement. Mon plan maléfique contre moi-même fonctionne : je me sens obligée de courir grâce à la peur cet objectif final. Car une fois que je cours je me sens bien (enfin surtout après) mais ce qui me manque c’est l’élan pour y aller.

J’ai plusieurs fois tenté de me motiver, mais j’avoue ne pas avoir beaucoup de temps pour le faire. Les week-ends sont plutôt chargés avec les amis, les sorties avec bébé et les pique-niques au parc (et les siestes). La semaine l’emploi du temps est calculé à la minute près. Après une journée de travail qui débute à 9h et se termine à 17h, je vais chercher bébé chez la nounou, on rentre, on fait le bain, on joue un peu, on prend le dernier biberon de la journée, la compote, on re-joue pour digérer et à l’heure du dodo il est déjà 20h30 bien tassé. Pile le moment où je n’ai qu’une envie : me vautrer dans le canapé en mangeant un plat de pâtes et en papotant avec l’homme de la maison rentré entre temps. En plus pour ma défense, en ce moment le soir il fait très chaud !

J’ai donc eu une idée : aller courir très tôt, avant même que ma journée ne commence.

La semaine on s’est réparti la gestion du mioche petit ange en fonction de nos horaires, de manière à ce que ce soit son père le matin et moi le soir. Le matin est donc le moment idéal pour avoir du « temps pour moi ». Bien que je ne sois pas adepte de cette expression car j’ai toujours pensé que le temps pour soi n’est valable que s’il est vécu pleinement. Si l’on s’octroie 1h de shopping mais au pas de course en culpabilisant de rallonger le temps de la nounou et de ne pas le passer avec son enfant...c’est pas la peine! Je préfère être avec mon fils (à la rigueur l’emmener avec moi un peu partout) et faire de vraies coupures comme un gros week-end de temps en temps ou une soirée copines vraiment détente. J’aime quand c’est vraiment voulu, plutôt que de me forcer à être loin de lui sous prétexte que c’est sensé être bon pour moi et que je serais plus épanouie.

C’est donc pleine de bonne volonté, dans l’idée de tout concilier, que j’ai décidé de mettre mon réveil à 7h ce matin. Dans un demi-sommeil et à pas de loup j’ai enfilé mon jogging, mes baskets et je me suis faufilée dehors. Paris était étrangement calme, le soleil se levait doucement. Seuls les chiens étaient déjà sur le trottoir, sortant leur propriétaire encore en pyjama, clope au bec et dans un état de semi-coma. En guise de fraîcheur j’ai eu bien froid, mais quel bonheur de courir seule de bon matin sans musique, sans bruit. Au parc il y avait juste la petite entrée d'ouverte et on était quelques irréductibles coureurs, des fous furieux du sport, des passionnés de l’effort. Enfin c’est ce que j’essayais de me répéter en tentant de contrôler mon point de côté et ma gorge en feu. J’ai couru 20 minutes, 18 pour être complètement transparente. Je ne sais pas combien de km j’ai fait car mon appli m’a lâché dès mon entrée dans le parc en perdant le signal GPS. Ce qui est sûr c’est que j’ai tout donné pour selon que j’étais tout juste réveillée et à jeun.

Quand je suis rentrée mon fils et son père jouait tranquillement sur le lit, je les avais réveillés en partant. J’ai profité d’eux, de leur jeu avec la tétine : "hop elle tombe, hop je la ramasse !".

J’ai pris une douche, j’ai rigolé avec eux et je suis partie travailler. En arrivant à l’heure au bureau j’ai eu l’agréable sensation d'avoir réussi pour une fois à tout concilier.

Flash dernière minute : La Parisienne annonce complet! Elle étudie la possibilité de ré-ouvrir les inscriptions pour quelques dossards. Si vous souhaitez recevoir le mail d’alerte (après le 15 août), inscrivez-vous sur la liste d’attente!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Commenter cet article

EnjoyRunning 15/07/2013 14:28

J'ai également choisi de m'entraîner le matin pour éviter de "perdre" mes soirées. Au Parc Monceau il y a aussi quelques motivés dès l'ouverture à 7h ! L'avantage c'est que cela donne le sentiment d'avoir bien remplie sa journée et cela met en forme (je ne suis pas du tout fatiguée au travail après une course matinale). Bon courage pour l'entraînement !

Mam'aParis 16/07/2013 15:19

Merci! C'est vrai que ça ne fatigue pas du tout, au contraire ça donne une bonne énergie. A toi aussi bon courage! :)