Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mam'aParis

Quelques heures de sommeil en moins

18 Mars 2013 , Rédigé par Mam'aParis Publié dans #Humeur, #Bébé

Quelques heures de sommeil en moins

Je fais partie des personnes qui avaient peur de ne plus avoir de grasse mat' en ayant un enfant. Mais je fais également partie des personnes qui pensent qu'on ne fait pas un enfant en espérant qu'il dorme.

Les statuts de jeunes mamans facebook fleurissent sur nos pages de gens normaux "mon pitchoune dort 12h par nuit c'est un gros dormeur depuis sa naissance". Au delà du fait que lorsqu'on voit le bout du tunnel on a envie de le crier sur tous les toits, je pense aussi que bien souvent la réalité est moins dure que ce que l'on avait imaginé en matière de sommeil. Donc on se permet d'en informer les copines, au cas où elles penseraient que notre vie soit devenue toute pourrie depuis qu'on a un môme.

Enfin pour nous ça a quand même été le cas : minipouce a dormi assez bien assez vite, c'était vraiment dur au début puis finalement pas tant que ça. Je me suis surprise à reprendre le boulot sans être trop crevée et à faire des trucs pour moi alors même qu'il se recouchait après le premier biberon du matin.

Oui mais voilà, un petit grain de sable et la machine s'enraye. Une soirée qui finit tard, un bébé qui tombe malade et nous voilà épuisés un matin. Et impossible de récupérer cette nuit qui manque à notre semaine. Les jours défilent et l'on ne trouve pas un seul moment dans notre emploi du temps plus chargé qu'un ministre pour faire un petit somme. On a beau être deux à gérer le ptit monstre, on ne dort pas plus.

Toute la semaine dernière, minipouce a toussé. Rien de grave mais ça le réveille et ensuite il s'éclate tout seul dans son lit : il pouffe, il crie s'il perd la tétine, il bouge les jambes...et dans le petit appart qui est le nôtre on est réveillés en même temps que lui. Soit environ toutes les heures à partir de 4h du matin. Je viens de lire une étude* qui dit grosso modo que pour tenir le choc il faudrait pouvoir dormir au moins 5h sans interruption. Ce n'est pas mon cas actuellement.

Je me suis surprise cette fin de semaine à être complètement larguée et irrationnelle dans ma manière de voir les choses. Pour moi le manque de sommeil est en lien direct avec ce sentiment d'insécurité.

Pensées noires et stress sont venus ternir des moments pourtant doux et agréables : premier brunch entre amis avec bébé, soirée arrosée entre copines, câlins parents-enfant...

Les bons moments ont fait place à un dimanche soir morose, teinté de petites toiles d’araignée qui me faisaient des noeuds au cerveau.

Les séances de kiné chez minipouce, la peur qu'il ait quelque chose, un proche malade, le risque et l'angoisse de l'être à mon tour, le jugement des autres...je ne m'étendrais pas sur toutes ces pensées en détail, car au milieu de ce bordel cérébral j'ai tout de même l'objectivité de savoir que je me fais sans doute une montagne de pas grand chose. Mais au final voilà : j'ai le bourdon.

J'aimerais parfois me glisser dans un bain chaud, lire un livre en entier, respirer, dormir...

Je sais que beaucoup de parents traversent cela, mais je crois que parfois il faudrait prendre le temps de prendre le temps. Et qu'il est urgent de ralentir...

© Image My Little Paris

Partager cet article

Commenter cet article

Super Mama 19/03/2013 10:36

Ah oui mais même en congé maternité on n'a pas beaucoup de temps ça c'est sûr! Les journées filent à toute allure!

working mum 19/03/2013 08:14

même en étant en congés parental, parfois je manque de temps, un comble! en tout cas ce congés m'a permis de découvrir les siestes et ça m'a été vital!!